Lampadaires


Publicités

82 réponses à “Lampadaires

  1. Voici ce que j’ai déjà pris en note (mes aventures de lampadaires des derniers jours):

    5 janvier 2009: 2 lampadaires s’éteignent à mon passage.

    8/9 janvier 2009: 4 lampadaires s’éteignent à mon passage (ça s’étale sur deux jours parce que je suis sorti le soir et que je suis revenu le lendemain matin tôt… mais pour moi c’est une seule sortie alors je le mets ensemble).

    9 janvier 2009: 2 lampadaires (une autre sortie, le soir suivant) s’éteignent à mon passage, notamment alors que je ne les regarde pas spécifiquement/n’y pense plus ; l’un des deux se rallume alors que je suis rendu chez moi (je pouvais encore le voir).

    (j’ai changé mon GRAVATAR… donc l’image à côté de ce commentaire devrait plus être le petit bonhomme assis dans un trou avec des fées peinturlurées, mais bien ma face)

  2. Véro

    C’est intriguant! Je suis la saga!

  3. 11 janvier 2009: 1 lampadaire (celui du coin de la rue) s’éteint juste avant que j’arrive au coin en question (je n’y réfléchissais pas et je ne le regardais pas) ; il se rallume quand je l’ai dépassé d’environ 30 mètres et se rééteint alors que je le fixe, rendu sur le seuil de ma porte.

  4. purpleeclipse

    You’re a wizard, Germy.

  5. J’ai sauté une journée (12 ou 13) ou j’ai vu 2 lampadaires s’éteindre à mon passage… mais je me souviens pu des détails… c’était ceux sur ma rue et je les ai cernés: celui derrière l’église, près de la ruelle, et celui au coin, en face du PFK.

    14-15 janvier 2009: 1 lampadaire de station-service s’éteint quand je passe en dessous. 1 lampadaire de stationnement s’éteint, se rallume et se rééteint alors que je fais des allées et venues dans ledit stationnement parce que la porte de où je voulais rentrer était barrée et j’attendais des gens. 2 lampadaires de ma rue (les mêmes que d’habitude) ont aussi réagi à mon passage: 1 s’est éteint, et l’autre s’est allumé, dans les deux cas directement au moment où je les ai regardés. C’était vraiment étrange.

    • fanny

      wow cest incroyable il m’arrive la meme chose te ca commence a me faire pewur un peu quelque personne mopnt dit que cest du a lenergie que lon dégage

    • Michel

      Ça m’arrive tout les semaine?mais toujours les mêmes lampadaires bizz…..

      Michel

  6. purpleeclipse

    C’est don ben beaucoup! C’est pu un hasard la… je comprend vraiment mais vraiment pas. Tu devrais faire un documentaire la dessus et aller voir des scientifiques.

  7. 3 ou 4 autres fois dans les derniers jours. J’ai mal compté, sans y prêter attention plus qu’il faut.

  8. Bend

    Hello,

    Petite question toute simple, est ce que ce sont toujours les mêmes lampadaires qui s’éteignent ?

    Je dois avouer que je suis tombé sur ton site en faisant des recherches sur le sujet. Car en effet, c’est quelque chose qui m’arrive très fréquemment ces temps-ci…

    Mais dans mon cas, c’est toujours les mêmes. Et soit ils s’éteignent quand je suis dessous et se rallumement quand j’ai fais 15 mètres soit ils s’éteignent quand je suis à 15 mètres et se rallument quand je suis dessous…

    De nature plutôt rationnel et non croyant, j’essaie de trouver une explication à tout ceci. Bien que je reconnaisse que c’est très désemparant ainsi que passionnant.

    Au début, je ny prétais pas attention puis en voyant que ça se répétait, j’ai passé par une phase où j’étais réellement terrorisé. Maintenant, j’en suis au stade Ou jy prête de l’intérêt.

    J’ai pensé aux vibrations que ma voiture pouvait produire lors de mon passage. Mais ça me le fait aussi quand je suis à pieds (et je ne pèse pas 200 kilos :) ).

    Une différence de champs magnétique pourrait être une raison. Mais, la distance entre moi et le lampadaire me parait trop grande pour ça… (je suis électricien puis ingénieur de formation).

    Bref, si tu y trouves une réponse, je suis preneur :)

    • 14 février 2009: 2 lampadaires s’éteignent quelques secondes avant que je passe vis-à-vis puis se rallument après que je sois passé. Sur la même rue, en 2 minutes de marche. Il devait être 1h du matin (donc le 15 au matin même si je considère que c’est le 14).

      Bend: Tout d’abord, je trouve ça drôle que tu sois tombé ici en faisant des recherches là-dessus. C’est intéressant… Oui, ce sont toujours les mêmes qui s’éteignent, à quelques exceptions près. Il y en a un au coin de ma rue (je peux le voir du seuil de ma porte), et un deux coins de rue plus loin… c’est arrivé que 2 autres lampadaires sur ma rue s’éteignent à quelques reprises, mais aléatoirement et sans récidive. Comme je l’ai mentionné dans mes commentaires, ça m’est aussi arrivé avec des lampadaires « random » dans un stationnement ou sur un coin de rue où je ne passe pas régulièrement, et ça m’arrivait aussi près de chez ma mère avant, mais de façon moins automatique. J’ai l’impression que ce sont les lampadaires en question qui sont comme ça – peut-être qu’ils s’allument et se rééteignent fréquemment mais qu’on le remarque seulement quand on passe à proximité? Des amis m’ont dit avoir eu la même expérience avec les mêmes lampadaires en passant près de chez moi, donc c’est peut-être une histoire de champ magnétique ou de vibration, comme tu dis. Je ne m’y connais pas du tout en électricité et en physique, alors… Je n’ai pas de voiture, donc je ne peux pas te dire si ça fait une différence non plus. Ce que je sais, c’est que ma première hypothèse, celle du « détecteur d’ombre/lumière/mouvement » ne marche pas, parce que tout d’abord ça serait ridicule que ces lampadaires aient leur propre détecteur au lieu d’être liés à tous les autres, et puis ils s’éteignent ou s’allument indépendamment du côté de la rue où je suis, ou de la présence de voitures ou de gens qui passent près. J’aime bien m’imaginer que ça a rapport avec les pensées ou les émotions des gens qui passent en dessous, mais au fond, j’y sais rien.

  9. Bend

    Hello,

    C’est pareil pour moi. Dans le 90 % des cas se sont toujours les mêmes et parfois, c’est un « lampadaire random ».

    Oui, en effet, les lampadaires publics ne sont pas gérés individuellement par un capteur de mouvement. Je te laisse imaginer les couts que ceci engendrerait.
    Pour ce qui est des capteurs de luminosités, dans mon village en tout cas, ils sont tous commandé par un même détecteur.

    Le magnétisme me semble plausible. Mais à ce moment ceci ne devrait pas se dérouler autant en voiture que à pieds. En effet, en voiture, tu as une tôle au dessus de la tronche et la masse déplacée est bien supérieure. Les réactions magnétiques ne devraient donc pas avoir les mêmes effets…
    De plus, comme je l’avais dis précédemment, les lampadaires sont à une hauteur respectable. Il faudrait avoir bouffé pas mal d’aimants pour créer un champs suffisant :)

    Ca peut tout simplement être le fait que nous y prétons plus attention que d’autres…

    Si ça t’intéresse, j’ai continué mes recherches, j’ai trouvé des articles qui en parlent ainsi que plusieurs témoignages identiques. Des anglais mènent des études sur le sujet. On appelle les gens qui remarquent (ou provoquent ?) ce genre de phénomènes des « Sliders ».
    Le phénomène en lui-même s’appelle « Street light interference ».

    Un article en parle ici : http://paranormal.about.com/od/telekinesispsychokinesis/a/aa052508.htm

    La traduction est là : http://www.infos-paranormal.net/Les-Sliders-et-le-phenomene-des-reverberes.pdf

    Je tiens à préciser que le terme « Paranormal » me rebute pas mal… je persiste avant tout à y voir une réaction purement logique, purement physique. Même si j’admet que pour le moment elle m’échappe totalement.
    Cependant ces articles ne partent dans le « mystique ». Ils se content de relater le phénomène en citant les établissements qui l’étudient ainsi que de définir le terme de « Slider ».

    En tout cas, pour moi c’est clair. La prochaine étape consistera à observer longuement les lampadaires incriminés. Puis de filmer ces phénomènes si ils se reproduisent. Je ne ressors pas sans un dispositif me permettant de filmer :)

  10. Bend

    Re…

    J’ai oublié de poster le lien pour ça :

    Une vidéo d’un mec qui se film en faisant éteindre un lampadaire. C’est génial xD

    • Luminoman

      Je croyais être seul à vivre ce phénomène. Dans mon cas, je suis hanté par ces souvenirs de juin 2010 car une série complète de lampadaires s’étalant sur plusieurs kilomètres s’éteignaient à tour de rôle sur mon passage en voiture. Le pire a été lorsque j’ai entré dans un tunnel de 2 km environ et ce fut un black out total… C’est la première fois que j’en parle croyant que j’étais cinglé… En général je vis cela 2 à trois fois par jour en moyenne mais un cas exrême comme celui cité plus haut m’est aussi arrivé en janvier 2006.

  11. 5 mars 2009: 2 lampadaires s’éteignent directement à mon passage. Ça faisait un boutte.

  12. 11 mars 2009: 1 lampadaire s’éteint à mon passage.

  13. 28 mars 2009: Au petit matin du 28 (ou très, très tard le 27, quelque chose comme 26 ou 27h), genre 5 lampadaires en quelques minutes. Ça m’a fait un peu peur. Ça m’a ralenti, j’ai arrêté pour contempler les lampes éteintes… et ça m’a fait rater mon atabus. Ah ben shnut. Donc:
    – lampadaire derrière l’église sur ma rue s’éteint à mon passage, un peu avant minuit
    – une petite lampe bleuâtre du garde-fou du Vieux-Port s’éteint quand je passe devant et se rallume quelques secondes plus tard
    – un lampadaire près de l’hôtel de ville s’éteint quand je passe dessous
    – un gros lampadaire au-dessus de l’autoroute (près du métro Champ-de-mars) s’éteint soudainement quand je passe à côté, en même temps qu’un autre l’autre bord de l’autoroute. Les deux étaient énormes, et le feu de circulation a changé en même temps, c’était totalement fucké, j’en ai sursauté intense.
    En attendant mon 2e atabus, j’ai fixé un lampadaire dont l’intensité était (de beaucoup) plus faible que les autres de la même rue en essayant de le faire éteindre. Après plusieurs minutes il s’est mis à vaciller, mais pas de façon juste impressionnante, juste à devenir plus fort très lentement, puis mon fort très lentement, un peu à la manière d’une lumière d’ordinateur Apple en veille. Je pense que c’était le hasard et non mes pouvoirs psychiques… mais qu’en sait-on, uh?

  14. C’est intéressant… Vivement la suite des péripéties de Germain et des lampadaires!

  15. J’ai pas mal l’impression que la suite va se résumer à quelques anecdotes disséminées ainsi, au hasard des jours… je cherche pas à comprendre pourquoi, à résoudre le mystère, et puis les éteintions (lol) de lampadaires ne se font pas de plus en plus fréquentes, ni de plus en plus impressionnantes, ni de plus en plus contrôlées, ni rien.

    Moi, j’y vois deux hypothèses:

    Un: Je suis un gars observateur qui marche beaucoup. Or, le système des lampadaires de la ville de Montréal n’étant pas infaillible, certains lampadaires ont comme « habitude » de s’allumer et de s’éteindre de façon aléatoire de temps à autre(s), et il m’arrive souvent d’assister au phénomène, et de le remarquer. Simplement.

    Deux: Les lampadaires réagissent à un genre de champ magnétique invisible qui émane des gens. Certains gens font plus réagir les lampadaires, et j’en fait partie. Ou bien c’est peut-être lié à l’état émotif ou psychologique des personnes qui passent près de lampadaires, états qui peuvent se refléter physiquement chez les gens, modifier leur « aura » magnético-magique (je commence à croire de moins en moins à l’hypothèse deux, mais bon) et faire réagir les lampadaires.

    Une troisième hypothèse proposerait que je suis suivi jour après jour par des gens mystérieux qui m’espionnent et communiquent de l’information sur ma vie privée à la CIA (ou à la NASA) à l’aide de signaux lumineux transmis par les lampadaires… mais celle-là, je n’y crois pas.

  16. C’est drôle, la troisième hypothèse me semble tout à fait plausible… Oui, je penche officiellement pour un complot avec la NASA!
    En fait, ce qui est bien avec ce mystère est justement dû au fait que probablement (et je suis désolé si je brise une partie ou la totalité de tes rêves) ne trouverons-nous jamais de véritable solution sure à cent pourcent… Quoi que j’aime vraiment ton hypothèse qui combine champ magnétique et état émotif. Ça serait génial de pouvoir voir l’état psychologique par rapport au degré de lumière qu’ils émanent… La lumière aurait d’autant plus d’impact puisqu’à la vue de la clarté, une ambiance de bonheur rayonnerait aussitôt. Par contre, la noirceur serait beaucoup plus effrayante, de son triste côté… Difficile de sortir du sombre, lorsque l’on flotte déjà dans le noir, à cet instant-là! Imagine un monde où ce sont nos sentiments qui nous guideraient dans la lumière… Ce serait merveilleux. Les gens seraient tous sincère, malgré eux peut-être mais honnête. On pourrait voir les vraies couleurs des gens.
    En y réfléchissant, j’aurais peur de tomber dans un monde aux nuances grises… J’ai du mal à me questionner sur la couleur et l’éclat que j’aurais, ces temps-ci… Mais peut-on vraiment le savoir?

  17. Je pensais pas vraiment à « lumière=bonheur/honnêté » et « noirceur=tristesse/colère/hypocrisie »… lol. J’imaginais plus les lumières flancher, réagir, devant une énergie plus forte, quelle qu’elle soit. Joyeuse, triste, frustrée… Je sais pas. Certains gens sont plus « intenses » que d’autres dans la vie, plus passionnés dans tout ce qu’ils font… on peut facilement en déduire que leur énergie prend plus de place et fait bouger les choses.

    Ha! Je parle comme Ginette Reno. Ou une diseuse de bonaventure…

  18. HAHA, j’aime bien ton parallèle avec Ginette Reno, quelle femme extraordinaire et éclairée…
    Mais bon, j’avais compris ton idée de départ. Je comprends que les lumières pourraient réagir de façon homogène à nos états d’âmes, dépendemment de l’ampleur et la force de celle-ci. Par contre, tout aspect théorique et scientifique exclu, j’aime bien imaginer les émotions des gens comme un degré de lumière, un genre de thermomètre de bien-être selon l’éclat. Je trouverais ça formidable, la transparence que les âmes des gens pourraient en ressortir. Et Allumer quelqu’un (au sens propre :P) serait tellement quelque chose de… convivial! Ça serait un pur bonheur de faire le bonheur et de répendre la lumière!
    (…)
    Ça y est, tu es Ginette Reno et moi Jésus… hahaha!

  19. Franck

    Bonjour,

    si quelqu’un a une explication sur ce phénomène, je suis preneur, car je le provoque également sur mon passage !!!!

    Et n’ai jamais compris pourquoi.

  20. julie

    Coucou! Je suis dans le même cas, ce sont en général toujours les mêmes lampadaires, mais pas toujours. Ils ne s’éteignent pas à chaque passage. De façon involontaire, quand je me concentre ça marche pas (zut…) et ils s’éteignent comme s’allument. (un dans l’anciene rue où je vivais, un sur le trajet pour aller au bus, un sur l’esplanade de la comédie à montpellier, un au ski (?) à Vars les claux en face du restau la passerelle) Parallèlement j’ai de gros soucis avec les matériels electroniques (moi qui adore ça :( ) Je grille les ampoules, détraque les imprimantes ( l’ordi annonce plus d’encre et l’imprimante refuse de se rebooter, et il restait en fait, on l’a su 4 jours après quand je n’étais plus dans la pièce ni rien, qu’il restait un tiers de la cartouche).
    Je compte monter prochainement un site sur mes hobbies et je réserverais un emplacement à ce sujet, j’y installerai probablement un forum et soumettrai mes visiteurs SLIders à un questionnaire pour établir des statistiques. Le travail a été commencé, mais mal j’ai trouvé par je ne sais plus quel organisme qui a du abandonner. Avec ces stats, il sera possible de déterminer une cause hypothétique. Vous seriez partants?

  21. purpleeclipse

    Moi ca m’arrive juste dans ta rue, Germain.
    Je pense que c’est juste certains lampadaires qui sont poches et s’éteignent tout le temps, donc forte probabilité qu’ils s’éteignent aussi quand tu passes.
    Jsais pô.

  22. Ouais, peut-être… mais la fois dans le vieux-port m’a un peu troublé, y’en a eu pas mal dans l’espace de 5 minutes… Au fait:

    13 mars 2009: Lampadaire au coin de la rue s’allume (il était appremment éteint d’abord) alors que ma mère et moi passons vis à vis… ma mère n’a pas réagi.

  23. purpleeclipse

    Ouais c’est vrai qui a des fois plus weird que d’autres.

    Le lampadaire « au coin » c’est toujours le lampadaire au coin du PFK, hein?

  24. Ouais, en face. Celui-là il est compulsif…

  25. Sybella

    Et voilà ! ien contente d’avoir trouvé une personne aussi captivée par les lampadaires ! Je vis la même chose et je dirais même à plus grande échelle. Lors d’une sortie c’est carrément 2 lampadaires sur 5 (minium) qui s’allument, s’éteignent ou même clignotent à mon passage.

    Peu importe la rue, et même sur les autoroutes !

    Je cherche une explication logique et je n’en trouve pas héhé

  26. julien

    la même chose pour moi …
    ( brementjulien@msn.com )

  27. Laurianne

    Je me trouve dans le meme cas que vous tous et ça m’angoisse un petit peu…
    ça m’arrive régulierement qu’il y ai des lampadaires qui s’éteignent sur mon passage…
    Il y a une quizaine de jours dans la meme rue trois fois en suivant, la derniere à été la plus bizzare: j’étais avec une amie et je dis pour rigoler, surtout ne t’allume pas, et là il s’allume. Celui juste apres était allumé donc dans la foulée je dis qu’il ne s’éteigne pas, et là, il s’éteint au moment meme où je fini ma phrase.
    Il y a un mois, le lampadaire en face de chez moi clignotait, je le fixe pendant deux secondes, et il s’est rallumé normalement.
    Puis apres quelques autres qui s’allument ou s’éteignent mais jamais d’endroit précis.
    Un peu angoissant pour moi tout ça…

  28. Steve

    Je croyais être le seul à qui se phénomène arrive.
    Depuis longtemps que j’ai remarqué ce fait.
    Pour ma part, ça m’arrive chaque fois que je vais prendre une marche le soir. Et ce depuis plusieurs années.
    Je suis du Québec, Canada. J’ai habité dans plusieurs villes du Québec et ce n’est jamais le même lampadaire. Tellement que je me pose des questions. J’ai longtemps cru que c’étais un hasard mais non. C’est un fait. Une habitude. Tellement que ça ne me suprend plus, sauf le vide intense qui m’habite lorsque ça se produit.
    J’ai une drôle de théorie sur ce sujet. Les lampadaires s’allume lorsqu’il fait noir et s’éteigne lorsque la lumière est vive. Peut-être dégageons nous une espèce de lumière interne qui fait s’éteindre ce lampadaire.
    Je sais ça semble fou mais je ne vois pas d’autres raisons.
    Je ne suis pas croyant non plus.

    Je tenais tout de même a divulguer ces faits.

    Auriez-vous remarqué autre chose?
    Je vois aussi trop souvent les heures a chiffre multiples.
    1h11 2h22 et tout le tralala.

    Je sais ça semble fou, mais je me questionne tout de même depuis plusieurs années.

  29. J’ai été plutôt occupé et j’ai oublié de comptabiliser mes dernières aventures lampadairiennes ; au cours des trois dernières semaines, j’ai croisé 4 lampadaires qui se sont éteints à mon passage, tous des différents, et autres que ceux habituels. Voilà.

    Quant aux autres, je trouve ça génial que ce lieu soit devenu un genre de rassemblement d’anecdotes du genre, et je vous invite à continuer à partager vos histoires de lumières qui flashent, mais je ne peux malheureusement pas vous aider, parce que j’ai aucune solution à proposer. C’est toujours un mystère pour moi aussi.

  30. Laurianne

    il y a encore une quinzaine de jours, toujours le meme lampadaire qui s’éteint ou s’allume à mon passage (une vidéo a été faite…) mais également celui juste en face qui s’éteint et un lamapdaire dans la résidence d’une amie qui s’est mis à clignoter les deux soirées où j’étais là uniquement…

  31. Laurianne

    ah et j’oubliai… le seul lampadaire qui restait allumé au lever du jour, s’éteint quand je passe mais dans une autre ville….

  32. laiterie

    Bien content de ne pas être le seul a qui ca arrive. Cependant, pour mon cas, très souvent les ampoules se grillent à l’intérieur comme à l’extérieur. Ce phenomene se produit plus souvent lorsque je suis stressé. Il en va de même pour du matériel informatique que j’ai en dépannage comme je suis dans la maintenance, c est très handicapant.
    Avez vous un nom à ce phenome ?

    Merci pour votre réponse

  33. Bon, ça m’est arrivé quelques fois encore, parfois avec des gens, mais j’ai oublié de le prendre en note.

    Laurianne: Parfois des hasards comme ça se produisent et quand plusieurs choses un peu étranges arrivent dans un court laps de temps on peut avoir l’impression que c’est plus qu’un hasard mais c’en est quand même un… Il y a quelques années j’étais à une fête et avec un groupe d’amis, on parlait tous autour d’un téléphone pour aucune raison (on s’était rassemblés pour regarder quelque chose affiché au mur je crois et on était restés là à jaser), puis quelqu’un s’est rendu compte qu’on avait l’air ridicule autour du téléphone. J’ai dit quelque chose comme « ça serait drôle qu’il sonne, là maintenant », on en a rit, après j’ai fait « Driiiing! » en imitant le téléphone qui sonne au moment où on en parle, et deux ou trois secondes après il a sonné pour vrai. On a tous sursauté, rit, et on était tellement abasourdis que personne a répondu avant trois ou quatre sonneries même si on était juste à côté. C’est cocasse et on pourrait se dire que c’était spécial, mais au fond c’est juste un drôle de hasard… Peut-être que c’est la même chose pour les lampadaires, mais comme on y prête particulièrement attention on a l’impression qu’il y a une espèce de lien psychique ou surnaturel. Enfin, je sais pas trop.

    Laiterie: En anglais on dit « SLI », pour Street Light Interference, mais il n’y a pas de terme français: http://en.wikipedia.org/wiki/Street_light_interference

  34. Hum… je suis curieux de savoir qui était à l’autre bout du combiné téléphonique? :)

  35. Si je me souviens bien, un ami de la personne chez qui on était (qui elle n’était pas, à ce moment-là, avec nous autour du téléphone).

  36. Franck

    Bonjour,

    J’avais posté il y a un moment pour dire que j’étais « victime » du même phénomène, sans m’étendre plus que ça.

    Pour ce qui me concerne, ça m’arrive un peu partout, dans différentes villes, et renseignements pris avec des lampadaires qui n’ont habituellement pas un tel comportement.

    La plupart du temps, c’est lorsque je suis stressé… Est-ce un indice ? Je suis, par ailleurs sujet à l’électricité statique dans ces périodes : je prends des décharges en montant en voiture alors que le reste du temps il ne se passe rien avec le même véhicule…

    Deux anecdotes :

    Il y a quelques temps, j’avais un rendez-vous pour une réunion dans un village. L’arrivée est une longue ligne droite dans laquelle je pouvais voir briller les lampadaires éclairant la place : tout était absolument normal. Je finis d’arriver et stationne ma voiture devant le lieu de rendez-vous, j’étais le premier arrivé. Quelques secondes après le seul lampadaire situé au-dessus de mon véhicule se met à clignoter frénétiquement. Une seconde participante à la réunion arrive. Je sors de ma voiture pour aller parler avec elle en attendant que les autres arrivent. Nous sommes indisposés par les flashs émis par ce lampadaire et nous éloignons pour discuter plus loin. Le lampadaire cesse son clignotement… Nous poursuivons notre discussion là où nous étions.

    Les autres participants arrivent, nous nous approchons à nouveau du parking, et le clignotement reprend ! Mais il est l’heure de la réunion et nous rentrons dans le bâtiment. Par la fenêtre, nous pouvons voir le lampadaire qui fonctionne tout à fait normalement…

    Deux heures plus tard, lorsque nous sortons et finissons de parler autour des voitures, le lampadaire recommence son clignotement frénétique…
    Le maire du village qui assistait à la réunion et fréquente les lieux quotidiennement s’étonne de ce comportement et observe à haute voix qu’il va envoyer ses équipes techniques pour inspecter l’appareil. L’inspection ne sera finalement pas nécessaire, ayant revu les participants depuis (dans un autre lieu), il m’a été rapporté que depuis le lampadaire n’a plus présenté ce dysfonctionnement…

    La seconde, la plus « croustillante » :
    Il y a quelques années, je vivais à Toulouse, et ai traversé une période difficile (séparation de ma compagne et perte de mon emploi en même temps…). J’ai donc passé une période de grand stress, accompagnée comme à l’habitude, de nombreuses « électrocutions » statiques et clignotements de lampadaires (individuels). Face à la perte de mes ressources, j’ai dû déménager rapidement pour la campagne, déménagement que j’ai fait seul avec une Renault5 …

    Lors de mon dernier voyage (je quittais « définitivement » Toulouse, laissant mes soucis derrière moi) alors que je me sentais moins tendu, et que je prenais la route par la rocade (25km d’autoroute illuminée) je me faisais la remarque (à moi-même car seul dans la voiture) que depuis deux jours j’avais vu moins de lampadaires s’éteindre sur mon passage… à cette seconde précise, l’intégralité de la rocade s’est éteinte, et je me suis retrouvé dans l’obscurité complète, juste percée de la lumière des phares de ma petite auto… J’étais seul sur la route et j’ai éclaté de rire face au bizarre de la chose.

    Lorsque j’ai eu dépassé de cent mètres le dernier des lampadaires des quelques 25 km de rocade illuminée pour entamer la route « ordinaire », j’ai vu l’ensemble se rallumer dans mon rétroviseur…
    Sans doute un hasard mais quel hasard !

  37. Un autre lampadaire s’est éteint aujourd’hui, quelques pas avant que j’arrive vis-à-vis. Je me suis retourné un coin de rue plus loin et il s’était rallumé. C’était pas arrivé depuis un petit bout.

  38. Nicolas

    T’es complètement frappé avec tes histoires de tes p****** de lampadaires.
    Ça y est y vois des lampadaires s’éteindre et il a peur du noir comme un gamin de 5 ans.
    b L’éclairage public ça fait ch**r le monde ça coute cher et ça fait de la pollution lumineuse

    • Wow. Quel commentaire impressionnant.
      Écoute, les lampadaires s’éteignent souvent quand je passe en-dessous et j’ai décidé d’en parler au passage sur mon blogue, pas besoin de péter ta coche pour ça. Pars une pétition si l’éclairage public ça t’énerve tant que ça au lieu de venir chialer sur un blogue que 4 personnes lisent.

  39. Nathalie

    Bonjour!
    Je suis tombé sur ton site en faisant une recherche sur les lampadaires qui s’allume ou s’éteignent à mon passage…

    Je trouve cela très intéressant de te lire…

    Ça m’est déjà arrivé souvent mais beaucoup plus souvent depuis que je suis déménagée.

    Chaque fois que je passe sous le lampadaire près de chez moi, il s’allume ou s’éteint.

    Je me suis moi aussi posé beaucoup de question à ce sujet et je ne crois pas être une SLIDERS car je n’arrête pas les cartes de crédit de fonctionnées ou je n’allume pas la t.v. à distance.. mais ce lampadaire là… ça fonctionne très très souvent…

    Je crois que je vais essayer de filmer cela… en essayant de trouver une explication.

    Je me surprend même quelque fois à lui poser des questions… si il s’éteint à mon passage.. alors la réponse sera oui… gnaiseux!!! JE SAIS!!! mais bon, je tourne cela en jeu quelque fois…

    Merci pour ton blog :)
    Nathalie

  40. Salut Nathalie,

    Ça fait plaisir d’être lu. :)

    Ça ne m’est jamais arrivé à moi non plus de démagnétiser les cartes ou de créer de l’interférence chez les appareils électroménagers. Dans ton cas, c’est peut-être un seul lampadaire qui a un problème? Même après plus d’un an « d’observation », dans mon cas je ne pourrais pas dire s’il s’agit d’un problème électrique physique dans les lampadaires, du hasard et de coïncidences ou vraiment d’un phénomène pseudoparanormal particulier.

  41. julie

    personne n’a répondu à mon message qui était un peu plus haut, bref pas grave car en ce moment je n’ai guère le temps. c’est juste pour signaler qu’il y a un groupe sur faceb**k (pas dynamique, aucune publication) pour les gens qui éteignent les lampadaires. Ca pourrait etre sympa de le booster un peu non? Voilà, bonne soirée

  42. Jean D'Armery

    Salut !
    Je me pose des questions sur ce phénomène qui m’arrive depuis un an un peu près dans différentes villes, à pied, en voiture, avec des lampadaires X, mais bien souvent a plusieurs (et heureusement sinon tous mes potes me prendraient pour un fou!!)
    D’ailleurs j’ai trouvé ton blog en cherchant des informations sur le sujet car je reviens d’une petite promenade (rafraîchissante par -5) avec un ami et deux lampadaires se sont éteints sur mon passage.

    Voici quelques anecdotes sur le sujet :

    1) Dans la cour de ma business school ou nous passons souvent des soirées la nuit, je n’ai jamais entendu parler de lampes qui clignotent et lors de la seule soirée que j’ai passée là bas les grosses halogènes se sont éteintes au moins une trentaine de fois lorsque je passais en dessous et ce phénomène n’a pas été rapporté par mes amis qui y sont retourné plusieurs fois.

    2) En revenant du ciné avec un amie en voiture alors que plusieurs lampadaires s’étaient déjà éteints sur notre passage, toute une rue s’est éteinte lorsque nous sommes entrés dedans.

    3) Lors d’un passage à un mac drive 24/24 la plupart des lumières éclairant l’allée et le parking du fast food se sont éteintes tour à tour. Un très bon pote à d’ailleurs halluciné parce qu’il avait déjà constaté la chose mais n’y croyait toujours pas à 100%

    J’ai un peu laissé tombé ces phénomènes quand j’ai déménagé dans un appartement dont le lampadaire d’en face s’éteignait et se rallumait périodiquement, mais je reste quand même troublé et des questions trottent dans ma tête donc si vous avez des infos : Je prends !

    Bonne soirée

  43. soulemane

    bon bas moi aussi il marrive la meme chose et je suis elecricien peu etre il y aurait un rapport avec l exposition par rapport a lelectricite car javais aussi le phenomene de demagnetisation de ma carte orange qui se repercutait assez souvent sinon les lampadaire je ne les compte plus

  44. Marie

    J’ai lu par hasard un article sur les SLI cette semaine (street light interference) et j’ai réalisé que ça m’arrivait souvent. Je remarque que c’est souvent au même endroit. C’est toujours le même qui s’éteind quand je passe dessous, que ce soit le matin ou le soir.

    Depuis que j’ai le câblo-distributeur (acquisition récente), les postes changent parfois tout seul mais ce phénomène est vraiment très isolé.

    Cela aurait quelque chose à voir avec les ondes électriques que nous émettons.

    MC

  45. Francine

    Salut Germain,

    Moi aussi j’ai observé chez moi ce phénomène. Je suis également de Montréal, mais plus au Nord.
    Je crois à la théorie de l’intensité de l’émotion. C’est ce que je remarque chez moi lorsque ça m’arrive.
    Je n’ai jamais comptabilisé les fréquences ni sur quel lampadaire cela tombait, mais je vais le faire.

    J’ai vu un reportage sur les gens qui ont été électrocutés et ils ont généralement le pouvoir d’éteindre les lampadaires, mais pour nous qui ne l’avons pas été…

    Dans une période très chargeé émotivement, les stores chez moi bougeaient et ce n’était pas par l’ai chaud les calorifères ni par des courants d’air. Je me demandais si cela était paranormal et j’ai une amie plus terre à terre qui m’a parlé que l’énergie de la colère pouvait avoir ce pouvoir.

    À suivre…

  46. Saturne

    C’est marrant je constate que je ne suis pas le seul a qui arrive cet étrange phénomène, mais ça ne me trouble pas plus que ça. C’est un peu bizarre mais c’est tout.

    Mais bon si on pouvait le faire de façon contrôlé, éteindre les lampadaires est un des pouvoirs les plus inutiles qui soient non ? ^^

  47. jeff Gavin

    J’ai atterri sur ce site en cherchant des explications à ce phénomène. Depuis plusieurs années les lampaires s’éteingnent
    sur mon passage partout où je vais. Je suis content de voir que je ne suis pas le seul. J’ai remarqué aussi que ce phénomène se produit quand j’ai bu de l’alcool ou je n’ai pas peur de le dire fumé un joint… Je ne sais pas si il y’a un rapport mais bon…

  48. Nancy

    Merci! Je me sens vraiment moins seule maintenant.

    Je sais depuis longtemps que je suis magnétique (je ne peux porter de montre elle s’arrête au bout de 15 minutes) je ne peux tenir un GPS dans mes mains parce qu’il devient fou, et je le dérègle. Et, les lampadaires s’éteignent à mon passage. J’ai cru pendant quelques temps que j’étais « folle » mais j’ai montré à plusieurs reprises le phénomènes à des ami-e-s incrédules qui n’ont eu que le choix de me croire. Donc, c’est dur de qualifié ce phénomène de hasard… J’ai passé une batterie de test mais, les médecins ont beaucoup de difficultés à expliqué le phénomène. Au début, plusieurs étaient septique mais j’ai été filmé : j’ai une fréquence d’ 1 sur 3 donc c’est un peu dur à manquer….

    Hier, à Télé-Québec, il y avait un excellent reportage sur les victimes de choc électriques et plusieurs racontaient leurs problèmes avec les lampadaires, d’autres avec les téléviseurs, et les lumières de la maison. Je n’ai pas subi de choc électrique mais je trouvais le phénomène intéressant. C’est ce qui m’a poussé aujourd’hui à étendre mes recherches au sujet de phénomène.

    • michoco

      je vois qu »on est assez nombreux à vivre ça!!!! les lampadaires ne sont pas toujours les memes (endroits et villes differentes) mais le phénomène se produit aussi lorsque ma soeur et moi sommes ensemble (on habite à 900kms l’une de l’autre) on se retrouve 2 à 3 fois dans l’année. Et cela arrive en voiture et à pieds ,en France et à l’etranger??? Notre père a bcp de magnetisme et consulte parfois un pendule .une fois on pensait fort l’une à l’autre ,on s’est téléphonées en meme tps et là (mes parents etaient présents à mes cotés) il y a eu une micro coupure d’electricité????!!!!

  49. Sivmatt

    bonjour , depuis quelques jours ( environ 4 xD )
    quand je vais me coucher j’écoute la radio , comme à mon habitude , pour m’endormir …

    lassé des publicités , je bascule mon poste sur CD/USB
    ( mon poste est assez moderne ) je le passe sur USB , je branche ma clé USB et j’écoute ma musique …
    sans réfléchir , du moins sans le faire exprès , je pense à des choses disons … philosophiques xD ( ça m’arrive xD )
    et là , la LED de mon poste ( une petite LED bleu ) se met à vivement clignoter ! sortis de mes pensées , ça m’intrigue …
    j’éteint mon poste … je me couche … et 30 mn plus tard , je n’ai qu’une envie , réesayer , juste pour être sur …
    sur le coup , je me suis demandé si ça n’était pas tout simplement de la fatigue sur mes yeux …

    depuis , j’ai réésayé , avec ou sans clé USB , avec ou sans musique , en plein jour ou non ( je ferme les volets et la porte ) …

    ça marche à chaque fois que je pense à des choses philosophiques … et je me suis rendu compte que ça marche quand j’utilise une partie assez précise de ma tete ( vers le heut , un peu vers l’avant ) en tout cas , c’est là que la douleur arrive après 4-5 éclairages …

    avant , ça clignotait , maintenant l’éclairage de la LED s’intensifie comme si elle était boostée …

    des que je tourne la tete , elle redevien normale , dès que je re-regarde elle se re-éclaire …

    et après , j’ai mal à la tête … j’ai l’impréssion que ça me bloque … et je vais me coucher …

    ce soir , je réésayerais …
    puis peut-etre qu’un jour , je le filmerais ( histoire d’etre vraiment sur que je ne suis pas fou xD )

  50. Depuis que je suis à Londres (ai déménagé), les lampadaires ne s’éteignent plus à mon passage… allez savoir? Mon âme troublée est assouvie par la britichetude qui m’entoure et n’émet plus d’interférences? Sais pas.

    • Presse

      Serait-ce les lampadaires de Montréal qui sont anormaux?
      J’ai remarqué le même phénomène et oui c’était à montréal ou dans les environs. Quio sait peut-être que le climat Québois (gel-dégel) rends nos lampadaire plus sensibles!

      bon séjour à Londre!

  51. Anarkhange

    Salut Germain !

    Moi ( et une collègue du bureau ) éteignons régulièrement des lampadaires. Elle habite le Sud-Ouest et Moi Hochelaga-Maisonneuve. Celui lui arrive à pied et moi le plus souvent à vélo.
    Pour ma part, ils ne s’éteignent pas toujours en passant exactement dessous mais en général dans un rayon de plus ou moins 15 mètres et le plus souvent devant. Cela m’arrive de 2 à 3 fois/ semaine.
    Cela m’arrive sur mes trajets habituels. Jamais ou rarement ailleurs.

  52. Michael

    Ben moi aussi ça m’est arrivé régulièrement, des lampadaires (et toujours les mêmes) dans différents endroits qui s’éteignent ou se rallument sur mon passage, mais surtout dans les périodes ou je suis dans une relation avec une petite amie (ne rigolez pas, merci, j’en reparlerai plus loin)…
    Je dois aussi vous préciser que je suis sain d’esprit, et pas plus parano que le commun des mortels.
    Je ne pensais pas trouver d’ailleurs ce site via Google, c’est vous dire si je me pose des questions pour en arriver à faire des recherches.
    Je ne félicite d’ailleurs pas Nicolas pour son commentaire, c’est lui qui fait figure d’idiot au milieu de tous ces gens qui ont expérimenté la même chose et se posent à juste titre des questions.
    Pour ma part, je pense à une perturbation provoquée par un signal radio servant à me localiser. Admettons que je sois émetteur d’une fréquence déterminée, et qu’on l’utilise pour me situer, cela pourrait donner une explication. Vous savez qu’on peut utiliser les réseaux électriques pour faire circuler une autre fréquence (vous pouvez par exemple faire ça chez vous pour votre connexion internet.
    Je ne vais pas entrer dans les détails sur les raisons pour lesquelles je suis amené à penser çà, mais j’ai suffisamment d’éléments au fil des ans qui permettent d’avancer cette hypothèse.
    D’ailleurs, il y a quelques années de ça, alors que je prenais congé de ma petite amie pour aller à plusieurs endroits dans Paris faire du shopping, elle m’a dit (alors que je ne lui en avais jamais parlé) : « tu vas encore allumer et éteindre des petites lampes partout sur le plan de Paris ». Et je dois dire que ceci m’est toujours resté gravé à l’esprit, d’autant que j’ai appris plus tard que cette fille avait les pieds plus ou moins dans ce qu’on appelle « le milieu »…
    Je dois ajouter que ce phénomène pour ce qui me concerne ne se limite pas aux seuls lampadaires. J’ai remarqué aussi des tubes fluorescents (station RER Avenue Henri Martin) qui se mettaient à vibrer au dessus de moi, comme s’ils recevaient une impulsion électrique quelconque. Et je tiens à préciser que ça n’avait rien à voir avec un starter défectueux.
    A chaque fois que j’ai eu une rupture temporaire d’une relation avec ma compagne du moment, le phénomène s »arrêtait, et reprenait lorsque nous nous remettions ensemble, raison pour laquelle j’ai parlé de ça d’entrée dans mon texte.
    Là, je viens de rompre, malheureusement, et les divers lampadaires qui s’éteignaient sur mon passage aux Lilas et à 50m de mon domicile à Bagnolet son tristement stables. Je dis tristement car j’en arrive à souhaiter qu’ils recommencent à s’éteindre, ce qui voudrait dire que ma relation n’est pas définitivement fichue.
    J’ai travaillé dans les années 85 avec le centre de recherche EDF près de Montereau, et un ingénieur me disait qu’à l’époque ils étaient en train de faire des études avec des médecins sur l’effet des champs électriques sur les humains. J’ai essayé d’en savoir plus, mais rien à faire, secret impose…
    Enfin, je voudrais attirer votre attention sur quelque chose. Ce qui se développe dans notre plus grande ignorance dans l’armée, et qui est top secret, personne ne sait de quoi il s’agit, et peut-être dépasse l’entendement.
    J’ai passé 10 ans aux USA, j’avais un ami retraité de la Navy qui m’a dit un jour, mais bien sûr sans s’étendre : « si les gens savaient les recherches qui sont faites, ils auraient peur ». D’ailleurs, voici deux liens pour ceux qui lisent l’anglais, vous verrez qu’il y a longtemps que certains s’intéressent à des technologies redoutables
    http://www.educate-yourself.org/mc/listofmcsymptoms05jun03.shtml
    http://all.net/journal/deception/MKULTRA/infox.eunet.cz/misc/mind-control/article.html
    Je pourrais encore écrire des heures, mais restons-en là.
    Je suis reté silencieux à ce sujet des années durant, car plus d’une fois je me suis fait traiter de cinglé pour parler de certains trucs bizarres se passant dans ma vie.
    je vous copie et traduit le dernier paragraphe d’un des textes qui sont liés ci-dessus

    « In 1977 the CIA director Stanfield Turner publicly acknowledged that the CIA experimented with people many of whom were not volunteering for the experiments. Unfortunately anyone who becomes subject of the experiments with devices described in this article, risks, in attempting his defense, that he would be declared mentally ill. »

    En 1977 le directeur de la CIA Stanfield Turner reconnaissait publiquement que la CIA avait fait des expériences avec des personnes dont beaucoup n’étaient pas volontaires. Malheureusement, quiconque est devenu sujet des expériences avec les méthodes décrites dans cet article risque s’il essaie de se défendre d’être déclaré malade mental.

    J’en sais quelque chose…

  53. Michael

    Hmmm… y aurait-il ici de la censure ? J’ai envoyé un texte fort long et intéressant (sans prétention aucune) pour les autres qui on écrit ici, mais il n’a pas été publié après 48 heures… Aurais-je mis le doigt sur la verité à propos de ce phénomène ? Une vérité qui dérangerait certains ? Well, let’s wait and see…

    • Pas de panique. Il faut que j’approuve les commentaires manuellement pour qu’ils soient publiés et je ne suis pas sur ce blogue 24 heures sur 24.

  54. Michael

    Sorry, my mistake…

  55. Michael

    En relisant le long texte posté plus haut, je regrette d’avoir lié le phénomène des lampadaires à mes relations sentimentales, ce qui sonne plutôt curieux, voire fruit de la plus pure démence si je ne fournis pas d’autres explications… Mais je ne vais cependant pas le faire ici, car ce serait vraiment trop long.
    En fait, l’hypothèse (devenue pour moi une certitude après plusieurs années d’observation, rapprochées avec d’autres phénomènes de perturbations électriques non liées aux lampadaires), que ce soit peut-être un moyen de me localiser qui provoque l’extinction intempestive des lampadaires est la plus importante.
    Beaucoup vont penser : « mais si de telles technologies existent, pourquoi ne pas les utiliser alors pour localiser par exemple des gens comme Ben Laden, ennemi public n1, voire d’autres ? ». C’est une question que je me suis posé également, croyez le bien, sans pouvoir y donner une quelconque réponse… Et cependant, je reste accroché à mes conclusions.
    Bien souvent dans la vie on m’a dit « tu n’as pas de preuves de ce que tu avances » ce à quoi j’ai toujours répondu « avez-vous la preuve du contraire ? ». Et si je n’ai jamais perdu la raison (certains ici doivent se marrer en lisant et penser pauvre gars, bon pour l’asile… »), c’est pour justement avoir toujours pensé que j’étais en pleine possession de mes facultés mentales. Même si j’étais le seul témoin de certains phénomènes et harcèlements divers, qui je dois préciser n’ont rien à voir avec un quelconque complexe de persécution.
    Bien souvent, les gens ne pensent que dans les limites de ce qu’ils connaissent. Pour donner un exemple, prenez un film de science fiction, tout ce que vous y verrez fait référence quelque part à une réalité bien terrestre, que ce soit des monstres composés en fait de diverses parties d’animaux bien familiers, ou d’objets volants qui empruntent à l’astronautique et autres technologies.
    On essaie d’expliquer la création de l’univers, mais on ne l’expliquera jamais pour la simple et bonne raison que l’infini dépasse les limites de notre entendement, nous, mortels dont la vie est justement limitée. Réfléchissez-y.
    Quand j’ai dit autour de moi il y a fort longtemps, que des cartes de crédit pouvaient être décryptées, que ce qui est fait d’un sens peut probablement l’être de l’autre, je ne me suis attiré que des commentaires genre « tu dis n’importe quoi »…
    Voici un lien vers n’importe quoi à ce sujet
    http://www.infos-dieppoises.fr/Archives2003/CopieCartesBancaires.htm
    Voilà, tout ceci pour finalement dire qu’avant de tout rejeter en bloc il faut réfléchir, car ce qui semble le fruit de la démence aujourd’hui peut devenir une vérité éclatante demain.
    Je me souviens, il y a des années de ça, je travaillais dans un studio de design avec une vitrine sur la rue, et chaque jour passait devant un gars qui se trimballait avec un magnétophone UHER à bandes portable en bandoulière et un casque sur la tête. Tout le monde disait « tiens, voilà le cinglé… ».
    Ben non, il était juste en avance sur son temps, puisque des années plus tard, Sony sortait le premier walkman, né si je me souviens bien de la volonté du chairman Akio Morita d’embarquer de la musique sur ses fréquents voyages en avion.
    Et à ce que je sache, personne n’a jamais traité Akio Morita de Sony de cinglé… A plus tard pour un texte plus en relation avec les phénomènes de perturbations électriques…

    • michoco

      en lisant et découvrant ce forum aujourd’hui il faut en effet que je vérifie si ces lampadaires (en tout cas pres de chez moi ne sont pas équipés de camera de surveillance) mais comment expliquer les lampes d’une maison (autre que la mienne????). Je pense me concernant que c’est l’energie, le magnetisme qu’on degage.
      Sur un autre sujet (mickael) c’est sûr le gouvernement ,l’armée et ceux qui sont encore bien au dessus de ceux-la, nous manipulent ;nous envoie des ondes, façonnent nos pensées , au delà de l’inimaginable…….mais restons éclairés!

  56. Michael

    Depuis que j’ai trouvé ce site qui démontre que je ne suis pas le seul à se poser des questions sur ce phénomène, alors que j’ai passé ça sous silence des années durant par peur d’être traité de pauvre « illuminé » (le comble pour quelqu’un qui éteint les lampes sur son passage…), je cherche aussi sur des forums en anglais pour voir ce qui s’y trouve à ce sujet.
    Pour ceux qui ont la chance de parler anglais couramment, voici des liens vers des textes qui montrent que ce phénomène est pris assez au sérieux par beaucoup.
    L’explication de l’ingénieur de General Electrics des lampes à vapeur de sodium s’éteignant et rallumant automatiquement surtout en vieillissant dès qu’elles sont trop chaudes, la plus rationnelle, c’est pas la cause à 100%, loin s’en faut à mon avis.
    Elle ne peut s’appliquer à un tube néon au dessus de ma tête qui se met à vasciller régulièrement, comme sous l’effet d’une impulsion quelconque, peu après mon arrivée.
    Encore moins à un halogène dans une vitrine.
    Et pas du tout à la remise à zéro du cadran de ma montre digitale au passage d’un hélico de l’armée à 200m au dessus de ma tête…
    Curieusement, dans les trois villes de la banlieue de Paris (Charenton le Pont, Les Lilas, Bagnolet) où j’ai mes habitudes et où ce phénomène se répétait invariablement, les lampadaires sont depuis ma rupture avec ma tendre et chère il y a deux mois, inexorablement stables.
    Pas le moindre petit vacillement, rien de rien.
    Vous n’allez tout de même pas me dire que les trois communes se sont concertées pour réparer si c’est réellement un problème d’entretien. Et quand bien même, comment se fait il qu’absolument aucun lampadaire où que j’aille n’est défaillant depuis deux mois ?
    En tout cas, pour moi, curieusement, ça ne présage rien de bon…
    Ce que j’aimerais savoir, c’est si quelqu’un de la région Parisienne, et particulièrement dans les communes citées, fait l’expérience des lampadaires qui s’éteignent sur leur passage en ce moment, alors que rien ne se passe plus pour moi…

    En attendant, voici quelques liens

    http://www.abovetopsecret.com/forum/thread1600/pg1

    http://paranormal.about.com/od/telekinesispsychokinesis/a/aa052508.htm

    http://www.muse-net.com/march1504.html

  57. damien

    bonsoir je suis tomber sur ce site en faisant des recherches a ce sujet également….car cela m’arrive tous les jours ou presque et ce depuis aussi loin que je me souvienne les lampadaires sont aléatoire mais pour certains ce sont les même ! je vais éssayer de filmé ca et le poster sur youtube

    nous pensions être seul dans ce cas ! ( pour plaisanté : J’AI LA REPONSE NOUS SOMME TOUS FRERES ET SOEURS CAR MAGNETO EST NOTRE PAPA !!! lol )

  58. buritos

    il m arrive la mm chose depuis de nombreuses annees .lorsque je passe en voiture et je comprend pas trop mais de la a tenir un journal je trouve que tu abuses un peu.a la place de perdre ton tps a essayer d allumer ou d eteindre tous les lampadaire que tu croises essaye plutot de comprendre…

  59. Michael

    Pour la première fois en bientôt 3 mois, un lampadaire a daigné s’éteindre et une autre fois se rallumer à mon passage… Là s’arrête la magie, car j’ai pris le temps d’observer, de près comme de loin, et le phénomène s’est reproduit alors que j’étais à plus de 100m de distance. Il est évident que c’est une lampe surchauffant qui s’éteignait le temps de refroidir…
    J’ai effectué des recherches à droite à gauche, et il existe de multiples causes techniques qui peuvent être à l’origine du phénomène : lampe usée, surchauffant, vibrations, mauvaise connection, mauvaise orientation du « light sensor » ou du « motion sensor ».
    Ceci étant, les vibrations (surtout quand vous passez a pieds, même si vous êtes un cas d’obésité désespéré) amplifiées quand elles arrivent au sommet du lampadaire, désolé, mais « j’achète » pas. Car dans ce cas, lorsqu’il y a une tempête, secoués comme sont les lampadaires, les rues devraient ressembler à une guirlande de Noel.
    Pareil pour les faux contacts. Les light sensors sont peu utilisés autour de chez moi, et lorsque c’est le cas, un seul commande toute un set de lampadaires…
    Malgré tout, pour moi, il reste au moins 60-70% d’inexpliqué.

  60. Jo Marleau

    Bonsoir Germain,

    C’est la première fois de ma vie que j’écris sur un Blogue.
    Je suis désolée… c’est au sujet des lampadaires.
    Suite à mes recherches sur le sujet, votre Blogue apparaissait dans les premiers sites à consulter sur Google.

    Lecture faite de votre Blogue, je crois bien que, suite aux nombreuses interventions d’un certain blogueur, vous avez arrêté de commenter sur le sujet et vous avez cessé vos recherches. JE VOUS COMPRENDS.

    Je voulais vous informer que j’expérimente le phénomène d’éteindre les lampadaires sur mon passage depuis 19 ans (j’en ai 38). Ce soir, je lisais tout simplement votre Blogue et je regardais le seul lampadaire éteint dans ma cours (de l’autoroute 20 ouest à vue d’oeil), et il s’est rallumé quelques secondes après sous mes yeux.
    Quelques minutes plus tard, toujours en lisant votre Blogue, il s’est éteind à nouveau, toujours sous mes yeux. Mon mari est témoin, ce soir, de tout ça et il connaît mon expérience de longue date avec le phénomène.

    Depuis que nous avons acheté la maison, il y a 6 ans, j’ai demandé deux fois à la ville de Montréal et au Ministère des Transports du Québec, de remplacer le lampadaire de l’autoroute 20 derrière chez moi puisqu’il était vraiment éteind pour de bon (quand le phénomène persiste plus de 2 mois, je me dis que l’ampoule est vraiment brûlée!!!).

    En passant, je dois vous dire que je suis très susceptible aux chocs électrostatiques, surtout en sortant de ma voiture l’hiver. Je crois que mes cheveux longs y sont pour quelque chose (je suis prof de maths et de physique). De plus, à titre d’information, juste comme ça, j’ai vu de nombreuses fois des étoiles filantes dans le ciel…peu importe la saison.

    Bref, j’aimerais que vous me donniez vos réflexions, vos opinions et les résultats de vos recherches concernant le sujet d’éteindre les lampadaires sur son passage ainsi que des informations sur le sujet.

    Merci beaucoup de votre intérêt pour le sujet, de votre lecture de mon courriel et de votre réponse, si vous avez le temps et le goût de me répondre.

    Jo;-)

    • Bonjour Jo,
      J’ai arrêté de commenter le sujet parce que, d’abord, cette page est malgré sa popularité loin d’être l’intérêt principal de mon blog, et ensuite parce que je ne rencontre plus le phénomène depuis que j’ai changé de continent. J’ai toujours trouvé l’expérience intrigante mais n’en ai jamais fait de recherche vraiment sérieuse de toute façon. La page est simplement devenue une tribune pour les gens qui veulent partager leurs expériences… Ça me convient.

  61. Tesla

    @Luminoman : Pareil ici… parfois ça peut être des séries très longues de lampadaires qui s’éteignent quand j’arrive en voiture, plus mon intensité émotive est élevée, ou mon coeur battant vite, pire c’est.. Et pour le fait que certains remarquent toujours les mêmes lampadaires, c’était pareil pour moi, mais on dirait qu’après un certain temps, un cycle? ça change d’endroits.. Si la question se pose, j’ai voyagé quand même beaucoup et la situation est la même peu importe l’endroit sur la planète, il y a tant à comprendre encore, vous avez pensé vous lire à l’aide d’un multimètre? Pas aux alentours d’un micro-onde en fonction ou autre appareil.. lol De mon côté, zéro lecture, mes amis avaient tous une mesure qui variait, bougeait.. comme si j’annulais le courant.. il y a tant à savoir.. ça fait quelques années que je me penche sur le sujet.. bon allez, je n’écrirai pas un roman quand même ;)

  62. Tesla

    Ah, aussi j’ai noté que plus l’isolation de l’appareil électrique est adéquat, moins le fait se produit, donc les pertes de courant, sont probablement une ouverture, dans laquelle l’intéraction électrique est possible, avec certains individus. vieilles télés, radios.. ampoules, ou encore défecteuses (même si elles fonctinnent bien) comme quand on voit des lignes dans l’écran de télé correspondant aux vibrations électromagnétiques d’un micro-onde en marche à proximité (8 m suffisent), si on voit des lignes.. on peut considérer une certaine perte de courant, probablement de l’entrée source ou du filage même.. Sur ça.. on a un effet..

  63. Tesla

    Tant qu’à être ici.. est-ce qu’il y a des gens ici qui ont un souffle, ou un ‘clic’ au coeur? Rythme saccadé par moment Valve bicuspide au lieu de tricuspide? (cardiovasculaire).. Problèmes liés à l’aorte? etc.
    P.S. Certains lampadaires (moins nombreux) s’allument le jour à mon passage, j’ai lu aussi que pour certains la lumière oscillait, donc ici aussi, mais seulement quand mon coeur bat trop vite et fort.

  64. Marc-Antoine

    Incroyable. Je ne sais que dire. J’ai remarqué ceci dès que j’ai commencé à conduire il y a 15 ans. Ça m’arrive à tous les mois, parfois plus souvent.
    C’est temps-ci, c’est presque à chaque sortie de nuit. Toujours à mon approche, par défaut pratiquement toujours en auto, à plus ou moins 100 à 300 mètres, le lampadaire s’éteint sans rouspéter. Toujours à des endroits différents, c’est partout.

    Quelqu’un sait si le corps humain émet des radiofréquences quelconques quantifiables/mesurables à ces distances ? Mon instinct me dit que non, sinon il y aurait des détecteurs utilisant cette technologie dans les systèmes d’intrusion haut de gamme ? (c’est p-e déjà le cas..)

    Mon opinion: bien que non mesurable avec nos technologies actuelles, notre « psychique » existe et peut agir sur la matière physique. Les tordeurs de cuillères m’ont par exemple toujours fasciné.

    J’aimerais être encore là le jours ou nous franchirons l’étape charnière de la compréhension des réelles capacités du cerveau humain.

  65. verdunois55

    on pourrait dire que je suis fou mais les questions se pose dans ma tête depuis quelque temps. certains lampadaires ce mette a s éteindre ou se rallumer subitement quand je passe à côté que se soit a pied ou même en voiture. au début je pensé que s était due à l usure des ampoules mais un soir dans un autre village ou il y avais de nouveau lampadaire un se mis subitement a s éteindre cela me fit sursauter dans un premier temps aujourd hui je mis suis habituer mais les questions me hante pourquoi ce phénomene. j ais quelque posibilité mais lequelle sont possible dans ce drole de phenomene. il m arive d avoir des penser un peut sombre due a mon humeur je deteste la délinquance c est un exemple simple mais si je suis de l humeur a avoir vue sur ma route des voyous les lampadere s éteigne si je suis de l humeur content de ce que j ai pu voir et aprécier les lampadaires s allume. onde bonnes et mauvaise perturberais t elle l électricité pour moi c est une forte possibilité mais il arrive que des fois je ne pense a rien est la même chose sa séteind ou sa se rallume, ou une âme me suit peut etre même surement celle d un proche décédé je pense. ondes ou espris qui produise cette effet paranormal?

  66. Dan

    Moi aussi ça m’arrive et je trouve ça inquiétant. Il est vrai que ces lampadaires ne fonctionnent peut-être pas très bien, mais il est quand même surprenant qu’ils faiblissent ou s’éteignent au moment où je passe dessous. Il y en a trois dans mon pâté de maisons et comme je promène mes chiens à tous le soirs, je peux remarquer ce curieux phénomène! Je viens justement de passer sous un de ceux-là, il éclairait très bien, pour rire j’ai claqué des doigts et ben à ma grande surprise il s’est éteint presque immédiatement!!!! J’étais sonné…
    Tout ça sur le plateau!

    • SPF

      Bonjour à tous. Je fais également partie de ceux qui voient régulièrement des lampadaires s’éteindre à mon passage. Cela dure depuis plusieurs années. C’est très irrégulier tant au niveau des lampadaires que j’éteint que la fréquence à laquelle ces évênements arrivent. Cependant, J’ai vécu pendant 3 ans dans un quartier où un certain lampadaire s’éteignait systématiquement à mon passage et se rallumait systématiquement lorsque j’étais denouveau à 50 m. Le même lampadaire n’a jamais dysfonctionné de la sorte si j’étais accompagné! Récemment, j’ai constaté 2 lampadaires qui étaient éteints et qui se sont rallumés à mon passage, à 1 minute d’intervalle, alors que je n’avais jamais constaté ce phénomène sur cette rue…

  67. Steph

    salut,
    je viens de tomber sur ton site car ce que vous vivez tous avec ces histoires de lampadaires, je le vis aussi. Je m’en suis aperçu récemment alors que je roulais. Je ne comprenais pas et j’ai commencé à voir si ce phénomène persistait et ce fut le cas. Mnt, tous les matins et soirs quand je rentre du travail, je suis à l’affut de tous ces lampadaires. J’aimerais une explication mais comme la plupart des gens, je n’en ai pas! Je compte me concentrer sur ce phénomène quitte à faire plus souvent des promenades le soir pour vérifier cela.

  68. C’est en faisant une recherche sur le sujet que j’ai trouver votre article et les différent témoignages,premièrement je suis heureux de constater que je ne suit pas seul à vivre ces manifestations.Pour ceux et celle qui me disent que c’est une question d’énergie que je dégage,je veut bien mais pourquoi cela ce manifeste tant à pied qu’au volant de ma voiture, alors si vous connaissez une explication logique et scientifique j’aimerais bien la connaitre merci un septique ouvert d’esprit.

  69. Bon, je ferme la page, vous pouvez vous trouver un autre endroit pour vos théories du complot. Quant à moi j’ai bien compris que c’est mon magnétisme surnaturel qui fait réagir les lampadaires puisque je suis un enfant du soleil.